Mumtaz &Associates est un Cabinet d’avocats reconnu au Pakistan pour les services d’adoption d’enfants. L’adoption est un processus assez simple et rapide au Pakistan. Nos avocats expérimentés au Pakistan sont régulièrement consultés pour des services d’adoption et nous comprenons parfaitement la nature délicate de telles procédures judiciaires.

Une fois que vous avez décidé d’adopter un enfant d’une Famille ou d’un Orphelinat, vous devez engager un avocat qui demandera l’adoption au Tribunal de la famille. L’ensemble du processus juridique d’adoption est réparti sur quatre dates d’audience et une durée approximative de 6 à 8 semaines. Beaucoup de nos clients sont basés à l’étranger et souhaitent adopter un enfant du Pakistan, c’est pourquoi nous les aidons non seulement à obtenir l’ordonnance judiciaire nécessaire, mais notre cabinet est également en mesure d’organiser d’autres documents nécessaires pour permettre à l’enfant de partir à l’étranger.

Comment adopter ?

Les conditions d’éligibilité à l’adoption pakistanaise sont indiquées ci-dessous:

  • Les parents adoptifs doivent être musulmans (à moins que les organismes sachent qu’ils placent un Enfant chrétien, ils ne placeraient pas un enfant dans une famille chrétienne);
  • Au moins un des parents doit être d’origine pakistanaise et être éligible à un NICOP ou un CNIC;
  • Les couples doivent être mariés depuis au moins trois ans;
  • Pour un homme / femme célibataire, bien que la loi n’interdise pas l’adoption, ce n’est pas très courant et peut être plus difficile; et
  • Au moins un des parents adoptifs potentiels doit être citoyen du pays de résidence (Amérique, Canada, Royaume-Uni, etc.).
  • S’appliquent à l’adoption par le Tribunal de la famille.

REMARQUE: Pour les personnes résidant en dehors du Pakistan, veuillez vérifier auprès des autorités de l’immigration de votre pays respectif pour déterminer l’admissibilité à adopter du Pakistan

Adoption en islam

« adoption » s’appelle kafâla, ce qui signifie littéralement parrainage, mais vient du mot racine signifiant « nourrir. »Il est mieux traduit par « favoriser la parentalité. » Le droit de la famille algérien définit ainsi la notion:  » La kafala, ou placement légal, est la promesse d’entreprendre sans rémunération l’entretien, l’éducation et la protection d’un mineur, de la même manière qu’un père le ferait pour son fils « .
Il est très encouragé dans l’Islam de s’occuper de l’orphelin et il existe de nombreux hadiths authentiques sur le sujet:
Il y a une grande bénédiction et récompense à prendre soin des orphelins. Dans le Coran, les croyants sont exhortés encore et encore à prendre soin des orphelins. Le Prophète (PSL) aurait dit: « Moi et le gardien d’un orphelin serons au Paradis ou à Jannah comme ces deux doigts et il a joint ses deux doigts. » (Rapporté par al-Bukhari)
Le Prophète (que la paix et les bénédictions soient sur lui) a dit,
« La meilleure maison des musulmans est celle où un orphelin est soigné. »Un autre hadith indique que Jannah est fard ou wajib (obligatoire) sur celui qui s’occupe d’un orphelin. Dans un autre Hadith, il a mentionné que « lorsqu’une personne pose sa main de compassion sur la tête d’un orphelin, pour chaque cheveu (que sa main touche) de cet orphelin, il recevra une bénédiction d’Allah. » (Rapporté par Ahmad)
Dans de nombreux passages, le Coran encourage également à s’occuper des pauvres et des orphelins:

« Ils vous demandent ce qu’ils devraient dépenser. Dis: « Tout ce que vous dépensez de bien doit être pour les parents, les parents, les orphelins, les pauvres qui mendient et les voyageurs, et tout ce que vous faites de bonnes actions, Allah le sait bien. » (2:215)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.