Objectif: Présenter les premières conclusions sur la validité d’un inventaire de mauvais traitements récemment élaboré, le Questionnaire sur les traumatismes infantiles (CTQ), dans un échantillon de patients psychiatriques adolescents.

Méthode: Trois cent quatre-vingt-dix-huit adolescents hommes et femmes (âgés de 12 à 17 ans) admis au service hospitalier d’un hôpital psychiatrique privé ont reçu le CTQ dans le cadre d’une batterie de tests plus grande. Des entretiens structurés ont également été menés avec les thérapeutes primaires de 190 des patients afin d’obtenir des évaluations de la maltraitance et de la négligence sur la base de toutes les données disponibles, y compris des entretiens cliniques avec les patients et leurs proches et des informations provenant de cliniciens et d’agences référents.

Résultats: L’analyse en composantes principales des éléments du CTQ a révélé cinq facteurs de rotation – la violence psychologique, la négligence émotionnelle, la violence sexuelle, la violence physique et la négligence physique – reproduisant de près la structure factorielle dans une étude antérieure sur des patients adultes. La cohérence interne des facteurs CTQ était extrêmement élevée dans l’ensemble de l’échantillon et dans tous les sous-groupes examinés. Lorsque les scores des facteurs CTQ ont été comparés aux cotes des thérapeutes dans une série d’analyses de régression logistique, les relations entre les deux ensembles de variables étaient très spécifiques, soutenant la validité convergente et discriminante du CTQ. Enfin, lorsque les notes des thérapeutes ont été utilisées comme critère de validité, le CTQ a montré une bonne sensibilité à toutes les formes de maltraitance et des niveaux de spécificité satisfaisants ou meilleurs.

Conclusions: Ces premiers résultats suggèrent que le CTQ est un questionnaire de dépistage sensible et valide pour les traumatismes de l’enfance dans un milieu hospitalier psychiatrique adolescent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.